Web Marketing

La montée en puissance des freelances dans le digital

freelance
Ecrit par Thibault

Le monde du travail connaît de profondes mutations structurelles notamment dans le secteur des métiers du web où émerge une nouvelle génération autodidacte et indépendante de travailleurs connus comme des freelances. Le besoin de nouvelles expertises dans le domaine du digital est en partie responsable de la montée en puissance du freelance informatique. Certains postes des travailleurs indépendants sont en marge du système traditionnel, ce qui contribue à la flexibilité du travail. Le métier de freelance a connu plusieurs évolutions ces dernières années, mais devenir freelance en informatique peut avoir ses bons comme ses mauvais côtés.

L’évolution du métier de freelance dans le digital

Le freelance ou travailleur indépendant a connu la même évolution que la démocratisation de l’accès à internet. Dans les années 1990 et 2000, le besoin de compétences techniques liées à l’informatique va se faire ressentir et l’apparition des réseaux sociaux va contribuer à accroître la demande en freelances (programmateur, ingénieur logiciel, architecte réseau, community managers et autres rédacteurs web.) Avec la mondialisation d’internet, ces nouveaux acteurs du web apparaissent comme une nécessité pour les entreprises ayant besoin des compétences particulières.

Mais les freelances se caractérisent par leur liberté de travail. Plusieurs raisons justifient cette liberté, la première étant de contrer la crise et de pouvoir proposer ses services à plusieurs clients en même temps. En effet, le recul des embauches n’affecte pas le freelance digital. Une autre raison est le fait de vouloir devenir son propre patron et de s’auto-entreprendre. Malgré une certaine précarité de ce métier par le manque des contrats et de reconnaissance, on note une augmentation du nombre de freelances.

Aujourd’hui, le nombre de freelance a considérablement augmenté et le freelancing internet occupe désormais une importance croissante dans la société. Plusieurs plateformes ont d’ailleurs vu le jour et permettent de mettre en relation les freelances et les entreprises. Ces plateformes sont nées à la suite de la hausse de la demande des freelances et des besoins ponctuels des entreprises dans des tâches spécifiques. Contrairement à d’autres professions indépendantes (médecins ou les avocats), le freelance digital ne nécessite pas un espace matériel où accueillir ses clients, les rencontres se font sur ces plateformes.

Ces dernières, outre le fait de connecter les freelances aux entreprises, offrent une certaine reconnaissance à ces travailleurs. En effet, le freelance peut se voir accorder une note sur ces plateformes pour construire son identité, dévoiler ses compétences, sa réputation et soigner son image.

Le monde des freelances est désormais un domaine organisé où chaque travailleur possède une E-réputation sur laquelle se base les clients.

Les avantages et inconvénients des freelances

Le métier de freelance ou travailleur indépendant offre plusieurs avantages, mais aussi plusieurs inconvénients et il est essentiel de connaître toutes les facettes de ce statut si vous envisagez de devenir freelance informatique afin de mieux faire face aux imprévus. Comme avantages, être freelance signifie être son propre patron. Plus besoin de hiérarchie, on travaille à son rythme et à ses horaires.

Le travail s’organise selon le bon vouloir du freelance. Le travailleur freelance bénéficie d’une grande liberté et d’un plus large choix de mission set d’une grande liberté d’organisation qui n’existe pas dans le monde du salariat. Le temps est le meilleur allié du freelance qui travaille à l’heure qu’il veut pour effectuer ses missions. Le freelance peut organiser son temps de travail en fonction de sa vie privée et profiter de ses proches en toute sérénité.

L’avantage avec le freelance Web est qu’on peut choisir son lieu de travail, ce qui n’est pas le cas dans le salariat où les possibilités sont restreintes. Le freelance est flexible et choisit son lieu de travail en fonction de ses besoins. Un autre avantage du freelance informatique est le salaire. Ce dernier est rémunéré à sa juste valeur. Il bénéficie de la liberté de choisir ses clients et peut aisément augmenter son chiffre d’affaires.

Être freelance s’accompagne aussi d’inconvénients parmi lesquels une irrégularité dans les revenus due surtout à la grande liberté qui accompagne ce statut. Le freelance est rémunéré seulement quand il réalise une mission, ce qui veut dire qu’en l’absence de mission, il n’est pas rémunéré (ce qui n’est pas le cas du salarié dont le salaire mensuel est garanti).

Le freelance doit constamment faire de la prospection commerciale pour avoir des contrats et il doit également disposer des outils nécessaires pour ces démarches. De plus, le freelance Web doit régulièrement anticiper ses ressources pour ne pas vivre des fins de mois difficiles, vu que le salaire freelance informatique est différé sous un délai de 45 jours. Il est également exposé aux risques de retard de paiement voire de non-paiement.

La culture d’entreprise face au défi de flexibilité de travail du freelance

Le marché du travail gagne de plus en plus en flexibilité face à la montée en puissance des freelances ou travailleurs nomades. Ceci bouleverse la culture du travail qui doit se réorganiser pour être préservée. La culture d’entreprise transporte plusieurs valeurs d’une organisation dans le temps et c’est l’ensemble de ces valeurs qui contribue en partie à l’identité d’une entreprise.

Elle incarne l’ADN de l’entreprise, le repère auquel s’identifient les employés et est corolaire du succès financier et social de l’entreprise. La culture d’entreprise ou système de valeurs intrinsèques au fonctionnement d’une organisation, d’une entreprise connaît des mutations actuelles ou bouleversements digitaux. Ceux-ci entraînement des conséquences notamment sur le marché du travail et remettent en cause le rôle de ce système de valeurs.

Afin de limiter cette remise en cause, le freelancing internet doit être intégré sans pour autant perdre sa culture. L’entreprise doit s’adapter aux mutations du marché du travail et préserver son ADN sans complètement devoir transformer son organisation. Il ne s’agit pas pour les entreprises de se reposer pleinement sur le freelance, mais plutôt d’adopter des stratégies sur les activités nécessitant le recours d’un sous-traitant freelance lorsque le besoin de fait ressenti.

Une entreprise peut capitaliser sur un vivier de travailleurs indépendants et fidèles à elle. Ces travailleurs indépendants doivent manifester un intérêt fort pour l’organisation. Ils peuvent aussi être familiarisés avec la culture d’entreprise. Le but ici est de recourir au freelance digital sans pour autant perdre l’identité culturelle et l’organisation de l’entreprise.  Aujourd’hui de nombreuses entreprises ont compris l’enjeu des freelances et de la corrélation directe avec les salariés. Entre autres l’entreprise Les jeudis dont Vous pouvez découvrir des offres d’emploi en vous rendant sur leur site internet.

A propos de l'auteur

Thibault

A la tête d'une vingtaine de projets web j'ai plaisir à partager mes compétences sur ce blog et au sein de Works Agency.
Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mon livre en cadeau

RECEVEZ MON LIVRE !

Vous recevrez un mail à chaque nouvel article publié 

Vous recevrez un mail par mois et rien d'autre :)

Merci de votre confiance

Lire les articles précédents :

agence

YouTube : l’historique de recherche Google associées aux vidéos sponsorisées

L’Agence-Web, agence de référencement naturel SEO/SEA vous invite à découvrir son expertise concernant le renforcement du lien entre Historique de...

Fermer