Web Marketing

Le big data, une puissance en pleine croissance

big-data
Ecrit par Thibault

Si l’on trouve les premières traces de l’expression « big data » en 1997, c’est au début des années 2010 qu’on en saisit les véritables enjeux. Le big data désigne des ensembles très volumineux de données produites par les particuliers et les entreprises. Considéré par certains comme l’une des plus grandes évolutions industrielles de notre époque, le big data touche tous les secteurs, mais a été démocratisé grâce au marketing digital et au e-commerce. Ces derniers ont en effet mesuré très tôt le potentiel de l’analyse de ces données massives.

Plus concrètement, le big data peut être appréhendé sous quatre angles :

  • Le volume : le nombre de données à traiter est gigantesque.
  • La rapidité : les données en question doivent être analysées presque en temps réel.
  • Le type de données : chaque donnée a une fonction qui doit être croisée avec les autres afin d’en produire des interprétations.
  • La véracité, qui pose la question de la crédibilité des informations récoltées.

Le big data donne l’opportunité d’obtenir une visualisation globale ainsi qu’une analyse statistique des données collectées. Grâce à la visualisation et au traitement des données, l’exploitation des résultats permet d’effectuer des prédictions et d’aider à la décision.

La finance, la politique et la recherche scientifique sont autant de domaines qui utilisent au quotidien le big data. Le but ? Générer des profils types, analyser les failles concurrentielles et même anticiper des risques. L’émergence et le développement du big data ont donné naissance à de nouveaux métiers : Data Analyst, Data Scientist… Ces acteurs deviennent de plus en plus incontournables dans les entreprises et permettent de piloter la modélisation des data.

Le big data en quelques chiffres

Selon une étude de Cegid, le big data c’est :

  • Une communauté de décideurs en accord sur la crédibilité et l’atout que représente le big data (88% des décideurs s’accordent sur le fait que c’est un axe digne d’intérêt).
  • 69% considèrent qu’il s’agit d’un véritable atout pour prendre des décisions stratégiques complexes.
  • 40% des sondés affirment avoir déjà eu recours au big data.
  • 18% des entreprises pensent avoir les compétences nécessaires afin d’analyser correctement leurs données.
  • 56% des entreprises estiment aujourd’hui que les clés de leurs business sont l‘analyse des données.

L’ensemble de ces chiffres nous prouve une chose, que le big data est en pleine croissance et qu’il est amené à développer le concept de business intelligence.

Le big data, un atout inestimable pour le BtoB

Le big data permet véritablement de faire la différence pour la conquête BtoB. Les marketeurs et commerciaux ont désormais à leur disposition un gigantesque volume de données leur permettant de mieux cibler et approcher leurs prospects. Des outils s’appuyant sur le big data, à l’image de la plateforme de marketing prédictif Manageo, donnent l’opportunité aux entreprises d’identifier précisément des prospects grâce aux data commerciales disponibles. D’autres, tels que LinkedIn Sales Navigator, offrent la possibilité de trouver de potentiels clients en phase avec ses critères et d’entrer directement en contact avec eux.

Le big data possède une grande valeur ajoutée pour la prospection commerciale, mais s’avère tout aussi utile pour :

  • Améliorer ses connaissances sur des clients et ainsi gagner du temps dans la préparation des rendez-vous
  • Fidéliser ses clients et anticiper leurs besoins
  • Conduire des campagnes BtoB plus ciblées et plus efficaces
  • Développer de nouveaux produits et accélérer leur mise sur le marché

Exemples d’utilisations

Le webmarketing

Les géants du web (Facebook, Amazon, Google…) ont bien saisi les enjeux du big data. Chaque visite effectuée sur ce type de site est désormais ciblée, pour une utilisation ultra personnalisée. Pour optimiser l’expérience client, Amazon croise par exemple les données météo de ses visiteurs en hiver, afin de proposer des produits spécifiquement utiles pour une zone géographique. De son côté, Google analyse notamment vos habitudes de recherche et votre localisation afin de vous proposer des résultats au plus près de vos attentes.

La politique

Macron, Hollande, Obama et surtout Trump ont utilisé le big data dans leur stratégie présidentielle. Ce dernier a par exemple investi près de 5 millions de dollars afin de récupérer des données grâce à des tests sur des réseaux sociaux. De ces tests sont ressortis des profils types qui étaient associés à des données gratuites (lieux de shopping, habitudes électorales, etc..). Grâce à ce procédé, les messages publicitaires diffusés dans des magasins étaient ciblés en fonction des profils types.

Pour conclure

Avec seulement quelques années de recul, le big data a déjà prouvé qu’il n’était pas qu’un simple phénomène de mode. Bon nombre d’entreprises ont pu développer leur activité en utilisant au quotidien ces megadonnées, qui représenteront 38 zettaoctets en 2020, soit 30 fois plus qu’aujourd’hui ! Le big data est un nouveau mode de fonctionnement pour les entreprises, mais aura aussi beaucoup à offrir aux domaines de la santé, de la politique ou de l’environnement dans les années à venir.

A propos de l'auteur

Thibault

A la tête d'une vingtaine de projets web j'ai plaisir à partager mes compétences sur ce blog et au sein de Works Agency.
Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mon livre en cadeau

RECEVEZ MON LIVRE !

Vous recevrez un mail à chaque nouvel article publié 

Vous recevrez un mail par mois et rien d'autre :)

Merci de votre confiance

Lire les articles précédents :

telephonie

Pourquoi l’accueil téléphonique est bénéfique pour votre site e-commerce ?

De nos jours, tout ou presque passe par internet. Les gens passent de plus en plus de temps sur la...

Fermer