Blog Web Marketing

Comment faire connaître votre blog grâce aux articles invités : le guide ultime

articles-invités
Ecrit par Article Invité

Que voulez-vous ? Mon cher ami blogueur inconnu.
Un blog populaire ? Qui génère beaucoup de trafic ? Comme un gros aimant posé au milieu d’une « colonie » de clou. Attirant tout ce qui est autour de lui.
De nouvelles personnes qui vous découvrent. Bluffées. Regrettant de ne pas faire votre connaissance plus tôt.
Des notifications de commentaires qui s’enchaînent. Dans votre boite email. Au point même que vous n’ayez pas le temps de tous les ouvrir.
Une liste d’abonnés qui grossit, grossit, grossit.
Je m’en doutais.
Et comme ça rêver.
Vous vous demandez quand est-ce que ce moment va arriver. Quand est-ce que ma courbe Google Analytics sera haut comme le mont Himalaya ?
Le problème ?
Vous n’êtes qu’un nouveau blogueur anonyme. Du site je-vais-resoudre-votre-probleme.com. Que personne ne connaît.
Et à côté, il y a aussi de nouveaux blogueurs. Comme vous. Du site encore-un-nouveau-bidule.com
Et pire, il y a des gros poissons. Qui sont là depuis des années. Bien implémentés.
Au final, vous êtes comme un grain de sable dans le désert du Sahara.
Alors comment faire pour percer ? Malgré tout ce monde ?
En se faisant propulsé par les gros poissons.
Comment ?
Publier chez eux : le fameux article invité

Pourquoi se mettre aux articles invités

Vous vous demandez surement pourquoi j’ai intérêt à publier chez les autres. Il va falloir que je le fasse plus tard. Parce que pour l’instant, j’ai beaucoup de choses à dire. Pourquoi aller le raconter à d’autres personnes. Alors que j’ai ouvert mon blog pour mes lecteurs et pas pour les lecteurs des autres.

Écoutez ce que je vais vous dire. Faire des articles invités va vous permettre de :

1. Augmenter votre visibilité.

Ça tombe bien puisque vous allez toucher de nouvelles personnes. Votre base de lecteur va s’agrandir. N’est-ce pas que c’est pour ça que vous avez ouvert votre blog. Pour avoir des personnes qui vous lisent.

2. Faire connaitre votre blog.

Il ne sert à rien de commencer à publier tout de suite sur votre blog après son ouverture. Parce que personne ne sait que vous existez. Donc personne ne va vous lire.
Il faut commencer à faire une campagne d’article invité jusqu’à avoir un nombre suffisant d’inscrit. Aux alentours de 500 pour commencer à publier chez soi.

3. Montrer votre expertise.

L’internet est large. Alors pourquoi se limiter. Il est temps de montrer au monde entier ce que vous êtes capable. L’article invité est un excellent moyen pour gagner en notoriété en montrant son expertise à d’autres personnes.

4. Un trafic immédiat.

Ici, vous n’allez pas attendre que Google vous envoie du trafic avec vos articles optimisés avec des mots-clés. Quand vous avez écrit un super bon article. Vous allez avoir un trafic tout de suite. Vous allez voir votre courbe Google Analytics être propulsé vers le haut. Comme une fusée propulsée par le lanceur Ariane 5.

5. Une augmentation de votre nombre d’inscrit

L’argent est dans la liste. La liste est le nerf de la guerre du blogging.
Je suis sûr que vous avez entendu cette phrase 50 000 fois. Eh bien c’est la vérité absolue. Plus votre liste augmente, plus les euros augmentent.
Le guest-blogging permet d’augmenter votre base d’abonné email.

6. Avoir des liens.

Les fameux backlinks qui pèsent lourds dans l’algorithme de classement de Google. Donc bon pour votre SEO.
Je vous entends me dire : « D’accord mon cher, tu m’as convaincu. Je vais m’y mettre à l’article invité. Mais j’ai encore une autre question à te poser. D’après toi si j’avais à choisir sur quel blog je dois plus mettre le paquet. Entre le mien et celui du blogueur hôte lequel dois-je choisir »

Je vous réponds tout de suite : les deux. Il s’il y avait un à privilégier, je dirai celui du blogueur hôte.

Pourquoi ?

Parce qu’on vous a donné la parole chez des gens qui ne vous connaissent pas. Qui viennent de vous découvrir. À vous de leur montrer la qualité de votre travail. À vous de leur montrer que votre article tient la route. À vous de leur montrer votre crédibilité.

Il faut savoir une chose. C’est que sans crédibilité, vous n’allez pas gagner la confiance de vos lecteurs. Et sans confiance personne ne va vous acheter quoi que ce soit. Et la crédibilité passe par du bon contenu.

Une fois que vous savez maintenant l’utilité des articles invités. Je vais vous montrer les erreurs à éviter avant de vous donner les étapes nécessaires pour réussir votre guest-blogging.

Les Erreurs à éviter

Erreur n°1 : Un email pas spécifique

« Bonjour, je voudrais écrire un article invité sur votre blog ».

Cet e-mail n’est pas spécifique. Écrire un article invité sur quel sujet.

Erreur n°2 : Avoir un contenu qui ne tient pas la route

On est en juin 2016, j’ai lancé mon blog sur le développement personnel.

Je suis tout excité et l’énergie est au maximum. La motivation est au top. Et erreur de débutant oblige : je commence à publier tout de suite sur mon nouveau bébé.

J’ai publié mon premier article, puis mon deuxième et ainsi de suite jusqu’à publié une dizaine. Résultat : très peu de visite et d’inscrit à mon mailing list.

J’ai décidé de commencer à faire des articles invités histoire de faire connaitre mon blog.

J’ai contacté Clément du blog Temps Action et il a poliment refusé ma proposition. Voilà ce qu’il m’a répondu

1 Clément Temps ActionJPG

Mais il a totalement raison. Il a un blog de qualité donc il a intérêt à ne pas salir sa réputation. Il ne doit accepter que du contenu de qualité.

Quelques mois plus tard, j’ai écrit un nouvel article dans mon blog dans lequel je l’avais cité. Je l’ai contacté pour le demander est-ce qu’il était d’accord pour le partager. Comme il est gentil, il a accepté.

Donc avant de proposer votre article, assurez-vous que votre blog a de bons articles faciles à présenter.
Vous allez me dire et si j’ai un nouveau blog qui n’a aucun article dessus. Quel contenu vais-je présenter ?

Restez avec moi, je vais vous monter comment faire dans les lignes qui suivent.

Et j’attends l’autre me dire : tu es bien gentil. Mais depuis un bon moment, tu nous parles de bons contenus et de crédibilité. Comment dois-je faire pour avoir ce bon contenu ? Comment dois-je faire pour être crédible ?

Restez toujours avec moi, je vais vous le montrer après.

Erreur n°3 : Lui proposer un sujet d’article qu’il a déjà traité

On est en février 2017, j’ai fermé mon blog. Un nouveau sur le webmarketing voit le jour. Qui montre aux blogueurs comment avoir un trafic qualifié sur leur site. Il s’agit de Trafic Explosif mon nouveau site.

Et cette fois-ci, je décide de le faire connaitre avant de publier un seul article dessus.

J’ai contacte André Dubois du blog Trafic Mania pour le dire que je veux publier un article chez lui.

Il me répond : « Pas de problème Abdou, envoie-moi ton intro et le plan détaillé ».

Je rédige l’introduction et le plan. Mais problème, il a déjà traité le sujet que je veux le soumettre.

2 André Trafic Mania

Je lui ai dit : oui, je sais, tu l’as déjà traité. Mais je compte approfondir le sujet en ajoutant des points. Il riposte : « Non mon cher, j’ai dit tout ce qu’il avait à dire ».

Je ne lui en veux pas. Parce qu’André ne plaisante pas avec ses articles. Il les traite en profondeur et de long en large.

Ce qu’il faute retenir ici est qu’avant de contacter un blogueur pour le soumettre votre article. Faites, l’effort de chercher s’il ne l’a pas encore traité ou pas.

Erreur n°4 : ne pas respecter sa ligne éditoriale

Je suis toujours sur mon nouveau projet. Et j’ai publié mon premier article invité chez Miss Seo Gril. Un gros site sur le référencement.

Je veux publier un nouvel article chez Rudy Viard de Webmarketing Conseil.

Et Rudy veut que vous rédigiez d’abord votre article avant de le contacter.

J’ai rédigé un article de 2 000 mots avec un ton fun et je l’envoie à Rudy. Et voilà ce qu’il m’a répondu.

3 Rudy Webmarketing Conseil

Mais encore une fois, il a totalement raison. Je ne lui en veux pas. Je n’ai pas fait l’effort d’étudier sa ligne éditoriale avant de le proposer mon article. Il s’adresse à des entreprises, des professionnels. Il y a un ton spécifique à employer.
Mais je n’ai pas baissé les brais, j’ai rédigé un nouvel article en respectant le ton de son audience : les entreprises B2B.
Résultat : il l’a accepté et l’a même amélioré en ajoutant des points. On peut dire que c’est un article collaboratif et il l’a publié sous mon nom. Le voici.

La leçon à retenir ici est qu’avant de proposer votre article. Faites, l’effort de lire les articles du blog, la page à propos et les autres articles invités. Afin de savoir, la ligne éditoriale du site et le ton à employé.

Décidément, je n’ai commis que des erreurs. Vous devez me jeter des tomates.

Erreur n°5 : proposer un article à un blogueur hors de votre thématique

Vous n’allez pas proposer un article à un blogueur qui est dans la thématique de la cuisine alors que vous bloguez sur l’immobilier.

Rudy dit qu’il reçoit des dizaines de contenus sur l’avenir des ressources humaines dans la banque. Alors qu’il est dans la thématique du marketing.

Il faut contacter des blogs qui ont la même thématique que vous ou proche.
OK, une fois que vous connaissez les erreurs à éviter (j’espère que vous n’allez pas les commettre vous aussi). Allons voir les étapes pour réussir votre guest-blog.

Les étapes à respecter pour réussir votre campagne de guest-blogging

Étape 1 : Cibler les gros blogs de votre thématique

Pour bénéficier de l’effet de levier de l’article invité, il faut se focaliser sur les gros blogs qui ont déjà du trafic et un public engagé. Comme celui de Thibault.

Vous n’allez pas écrire un article chez un blog qui vient juste de démarrer. Il ne vous apportera pas beaucoup.

La vraie question est comment faire pour savoir ces gros blogs ?

Facile. Il suffit juste de faire une petite recherche Google. Vous tapez simplement : « top blog (thématique) »

Exemple : imaginez que vous bloguez sur l’immobilier. Il y a des gens gentils qui vous ont mâché le travail en vous faisant des listes toutes fraîches. Vous n’aurez qu’à copier ces listes et commencer à y travailler dessus.

4 Top blog immobilier

Vous prenez une trentaine de blogs que vous aller classer.

Pour ce faire, ouvrez une feuille Excel et mettez-y vos sites avec d’autres paramètres qui vont vous servir pour le classement comme sur l’image.

5 Site immobiliber

Ensuite, vous allez sur le site de Moz via cette adresse https://moz.com/researchtools/ose/
Et vous mettez un de vos URL. Il vous donne ça.

6 Moz

Le Domaine Autorithy est une note donnée à un site par Moz pour évaluer le poids d’un site en termes de référencement. Elle évolue sur une échelle de 0 à 100. Plus elle est élevée, mieux la page est pertinente.

Vous allez mettre tous vos URLs pour récupérer cette métrique. Ensuite, vous les mettez dans votre tableau. Voici un exemple.

7 Domain autorithy

Maintenant, vous allez faire un tri personnalisé décroissant. Pour cela, faites un clic droit > Trier > Tri personnalisé comme sur l’image.

8 Tri personnalisé

Vous allez trier la colonne Domain Autorithy dans l’ordre du plus grand au plus petit. Comme ceci.

9 Tri personnalié domaine autorithy

Il vous donne ça.

10 Ordre décroisssant Domain Autorithy

Maintenant, vous allez mettre les 10 plus grands rangs en vert. Puis les 10 suivant en orange. Il vous donne à peu près ça.

11 Couleur rangJPG

OK, vous avez fini avec Moz. Maintenant, vous allez sur Ahrefs pour affiner davantage cette liste.
Vous allez vous rendre sur cette URL  et mettre l’adresse de vos sites un par un.
Vous allez récupérer les paramètres URL Rating et Backlinks.

12 Ahrefs immobilier

Vous les mettez sur votre tableau Excel et vous faites votre tri décroissant comme précédemment. Suivant la colonne URL Rating.

Pour les couleurs aussi, vous faites pareil. Les 10 premiers en vert. Les 10 suivant en orange.

Pareil aussi pour le paramètre Backlinks. Vous faites un tri décroissant, ensuite vous mettez vos couleurs.

Au final, vous allez vous retrouver avec un tableau avec plusieurs couleurs.

Vous allez privilégier les sites qui sont aux verts dans toutes les colonnes. Ce sont les plus porteurs pour vous.

Ensuite ceux avec deux verts et un orange, etc. Vous avez compris le raisonnement.

Il faut aussi regarder les pages de réseaux sociaux des sites pour voir s’il y a du monde.

Vérifier aussi s’il y a beaucoup de commentaires sous les articles. Ça montre l’engagement des lecteurs.

Étape 2 : nouez la relation

Une fois que vous avez fait votre liste de gros blogs à contacter, il faut nouer la relation avec ses blogueurs pour avoir plus de chance d’être accepté. C’est plus facile de rendre service à une personne que l’on connaît plutôt qu’a un inconnu.

Donc c’est une étape importante pour mettre toutes les chances de votre côté.

Vous allez commencer à vous inscrire sur ces blogs et les suivre sur leurs réseaux sociaux

Vous laissez des commentaires pertinents et constructifs
Par exemple si le blogueur a écrit un article qui donne 7 astuces pour être plus heureux. Dans votre commentaire, vous dites : « J’ai trouvé ces 7 astuces supers et ça m’a fait penser à un huitième astuce et vous le citez ».
Pas de commentaire du type : « Merci pour cet article + lien de votre site ». Les gens cliquent rarement sur les liens qui se trouvent dans les commentaires.
Vous lui envoyez des e-mails de remerciement sincères
L’e-mail est plus puissant que les commentaires. Parce que c’est plus personnel.
Vous lui envoyez un e-mail lui disant que vous avez aimé son article sur (titre de l’article) et vous lui donnez la raison. Vous lui montrer que ces méthodes fonctionnement et si vous avez une chose à ajouter, c’est l’occasion de le faire.
Ces genres d’e-mail sont flatteurs. Ils encouragent le blogueur et il va facilement vous remarquer.
– Vous tweetez son article en mettant son adresse twitter
Quand vous partagez votre article, il faut veiller à mettre @sonnom dans le tweet. Comme ça, il va voir le voir directement dans sa boite email.
Vous n’êtes pas obligés de partager tous ces articles. Mais seulement ceux que vous trouvez sympa et utiles pour vous et pour vos followers.
– Pourquoi ne pas déjeuner avec lui
Si son lieu d’habitation n’est pas loin de chez vous. Vous pouvez lui inviter à manger et c’est l’occasion de le poser des questions.
– Commandez sa formation
C’est un moyen vraiment puissant. Parce que les blogueurs donnent plus de priorités à leur client que les autres. Non seulement ça vous donne des idées pour vos futurs produits. En plus de la relation que vous allez développer avec le blogueur.
C’est dans cette étape que vous allez remplir la dernière colonne de votre tableau. Vous faire un suivi des actions que vous faites en mettant la date. Comme ça, vous n’allez oublier personne.
Voici un exemple.

13 Suivi

Il ne s’agit pas de devenir une personne opportuniste. Mais d’avoir une démarche sincère qui peut même aboutir à un vrai partenariat et pourquoi pas, à la longue devenir de bons amis.

Avoir de bonnes relations avec ses pairs est un moyen très rapide pour percer dans votre thématique

Étape 3 : trouver un sujet porteur

OK, une fois que le courant passe. Il est temps de le proposer votre article. Mais avant, il faut trouver un bon sujet d’article, un sujet porteur.

Je vous renvoie sur cet article que j’ai écrit chez Semrush qui vous montre comment savoir si un sujet d’article suscite de l’intérêt.

Il faut choisir aussi un bon titre qui génère des clics. Lisez cet article que j’ai écrit sur Webmarketing & Com.

Étape 4 : contacter le blogueur pour lui proposer votre sujet

Après ces préliminaires, il ne reste plus qu’à contacter le blogueur pour lui proposer votre article.

Alors, ici deux situations se présentent.
Soit, le blogueur accepte régulièrement des contributions dans son blog. Et il a écrit une page dédiée qui montre les conditions à respecter pour être acceptées.
Et d’ailleurs, il faut commencer par contacter ses blogueurs en premier. Comme ça, vous pouvez présenter vos articles dans le futur à d’autres blogueurs.

Il peut par exemple dire qu’avant de le contacter, il faut d’abord rédiger votre article. Dans ce cas, au boulot. Rédiger un super article qui sort du lot et envoyez-le au blogueur.

Soit, il n’a pas une page dédiée.
Dans ce cas, il ne faut pas l’envoyer votre article. Envoyez-le seulement l’idée et les grandes lignes qu’il va traiter. Vous pouvez utiliser ce script d’e-mail.

Salut (nom du blogueur)

Je suis (votre nom) du blog (votre blog)

J’espère que ça va bien de ton côté.

J’ai une idée d’article à te proposer (votre idée + grande ligne). Et je pense que ça devrait intéresser tes lecteurs. Vu que j’en fais partie.

Je compte vraiment écrire un article complet et détaillé.

Et pour te convaincre de la qualité de mes écrits, tu peux jeter un œil à cet article (mettre un lien d’un de tes articles qui a cartonné)

Qu’en penses-tu.

En tout cas merci et bonne continuation.

Votre nom

L’adresse de votre site

S’il y a des articles dans votre blog, veuillez à ce qu’ils soient bons.
Sinon, si vous avez des articles moyens. Vous n’allez qu’à les enregistrer comme brouillon. Comme ça, ils ne vont pas apparaitre dans votre site. Et ce n’est pas grave vous pouvez toujours les améliorer.

Parce que souvenez-vous de mon histoire avec Clément. Avant d’accepter que vous publiiez chez eux, la plupart des blogueurs vont d’abord vérifier que vos articles sont costauds. C’est une question de réputation, ils ne peuvent pas accepter tout nouveau venant.
« Et si j’ai un nouveau blog, dans lequel je n’ai publié aucun article ». Me posait l’autre qui vient de démarrer son blog. Parce que lui, il veut d’abord faire connaitre son blog avant de publier dessus.

Et bien pour montrer la qualité de vos écrits, vous n’aurez qu’à lui montrer votre bonus que vous proposez au téléchargement sur votre site en pièce jointe. D’où l’intérêt d’écrire un super bonus.

Que se passe-t-il s’il ne vous a pas répondu rapidement. Il ne faut pas le relancer tous les jours, ne le soûlez pas. Parce que les gros blogueurs sont trop sollicités. Il faut être patient.

Il faut attendre jusqu’à une semaine et s’il ne vous a toujours pas répondu, envoyez-le un email rapide de relance. C’est ce que j’avais fait avec Fredéric Canavet du site Conseil Marketing et il a accepté mon article.

S’il vous a donné le feu vert, au travail. Vous devez donner le meilleur de vous-même pour écrire un article qui déchire. Un article qui va faire un énorme bruit dans la blogosphère.

Étape 5 : Les 3 ingrédients d’un article réussi

Voici donc le but de chacun des trois partis qui composent un article.

1. Une introduction qui capte l’attention du lecteur

Le but ultime de l’introduction d’un article est de capter l’attention du lecteur et de l’obliger à rester sur votre page.

Les internautes n’ont jamais été aussi distraits. Ils reçoivent des notifications à longueur de journée. Vous n’avez que 5 secondes pour les convaincre de lire votre article.

C’est qu’ici qu’intervient la puissance d’une introduction magnétique. Qui enferme votre lecteur dans votre monde comme une araignée qui enferme sa proie dans sa toile.

2. Un développement qui montre votre expertise et votre crédibilité

C’est dans le développement que vous allez montrer que votre article est une bombe. Vous allez donner des arguments solides. Vous allez montrer au blogueur hôte que vous n’allez pas le décevoir.

3. Une conclusion pour avoir des lecteurs engagés.

C’est au niveau de la conclusion que vous allez transformer des simples lecteurs en de vrais fans, des personnes engagées. Vous allez les donner du courage et les encourager à passer à l’action.

C’est ici que vous allez en profiter pour mettre un lien vers votre Landing Page (pas sur votre page d’accueil) afin de capturer les adresses emails.
Pour aller plus loin et savoir comment écrire un article de blog exceptionnel. Téléchargez mon guide gratuit qui vous le montre en détails.

Vous avez fini de rédiger votre article, Bravo !

Il reste une dernière étape avant de l’envoyer : le mettre en forme.
Il faut le lire plusieurs fois. Et veillez à corriger toutes les fautes. Et pour ce faire il y a un outil formidable qui permet de corriger toutes les fautes de grammaire, de conjugaison et d’orthographe. Il s’agit de Scribens.

Moi, je l’utilise dans chacun de mes articles et il me corrige toutes mes vilaines fautes.

Gardez-en tête que beaucoup de fautes sur votre article n’est pas bon pour votre réputation. Donc abusez de cet outil.

Etape 6 : Envoyer votre article

Vous avez écrit un article qui déchire. Vous avez corrigé toutes les fautes. C’est maintenant le moment décisif : envoyer votre chef-d’œuvre au heureux blogueur hôte.

Pour se faire, il ne faut pas se compliquer la vie. Vous l’envoyez l’article au format Word et vous archivez toutes les images qui le composent dans un ficher zip ou rar. Comme ça, il pourra aisément les insérer dans l’article final sans trop se casser la tête.

Etape 7 : Faites sa promotion vous-même

Pour doper la visibilité de votre article, vous pouvez appliquer d’autres techniques de promotion afin de faire connaitre davantage votre travail.

Commencez par envoyer à vos abonnés e-mail pour les prévenir que votre article vient d’être publié.
Même s’il n’est pas publié chez vous, c’est toujours votre article. Parce que vous avez passé des heures devant votre écran au point même d’avoir des yeux qui rougissent et une douleur dans vos mains.

Partagez-le aussi sur vos réseaux sociaux pour le bénéficier à vos fans.

Vous pouvez aussi aller plus loin en citant d’autres blogueurs dans l’article. Et les contacter après pour leur demander de le partager.

Etape 8 : Répondez à tous les commentaires

Vous êtes toujours d’accord avec moi qu’il s’agit bel et bien de votre article. Bien qu’il ne soit pas hébergé dans votre blog. Donc c’est à vous de répondre à tous les commentaires.

La règle simple à respecter est : vous devez être la dernière personne qui a commenté l’article.

Donc à chaque fois qu’une nouvelle personne commente votre article. Si vous avez le temps, répondez-la, le plus rapidement possible.

Pour ce faire, Inscrivez-vous aux notifications de commentaires pour être prévenu par email d’un nouveau commentaire.
Conclusion

Je vous ai donné la méthode pour faire connaitre votre blog rapidement.

Oui, je sais. C’est du boulot. Beaucoup de boulot même.

Mais que voulez-vous ?

Une méthode miracle qui permet de gagner votre liberté avec votre blog en ne travaillant que 4 heures par semaine.

Désolé de vous décevoir, mais je n’ai pas cette méthode.

Si je l’avais eu, je l’aurais appliqué. Et je n’aurai pas à me casser la tête à écrire un article de 4 000 mots.

C’est cette méthode que je vous ai décrite que j’applique au moment même ou j’écris ces lignes. Figurez-vous que je n’ai pas encore écrit une seule ligne d’article sur mon blog.

Alors lancez-vous aux articles invités. N’ayez pas peur que les gros vous refusent que vous publiiez chez eux.

La plupart des blogueurs acceptent des invités dans leur blog. Il suffit juste de leur présenter un contenu de qualité.
Il y a ceux qui n’ont pas d’article invité chez eux parce qu’on ne leur a pas demandé. Pourquoi ne pas être le premier.

Pour l’instant, tous les blogueurs que j’ai contactés ont accepté que je publie chez eux. Ils sont gentils.

Dès fois, ça vous ramène beaucoup de trafic et d’inscrits. Dès fois, un peu moins.
Mais c’est mieux que de publier chez vous alors que personne ne vous connaît. C’est comme si vous donnez un cours dans un amphithéâtre.

Alors lancez-vous. Je compte sur vous. Vous pouvez le faire.

Et comme je ne veux pas vous laisser seul dans la nature. Je vous ai rédigé un guide qui s’intitule 12 astuces pour écrire un article de blog exceptionnel et qui vous apporte.

Il suffit juste de suivre ce lien. En plus, il est 100 % gratuit.

En appliquant les conseils contenus dans ce guide, vous aurez plus de chance que votre nom se retrouve dans les plus gros blogs de votre thématique.
Alors je vous invite à imaginer.

Imaginez si vous appliquez les conseils que je vous ai donnés dans cet article. Imaginez si vous appliquez les conseils que je vous donne dans le guide.

Vous ne ferez plus partie des blogueurs inconnus, ces blogueurs qu’on ignore.

Non.

Vous ferez partie des blogueurs influents dans votre thématique. Vous ferez partie des blogueurs qui comptent dans votre thématique. Vous ferez partie des blogueurs qu’on cite dans votre thématique.

Alors c’est à vous.

Abdou Khadre DIAKHATE aide les blogueurs à avoir un trafic qualifié sur leur site. Retrouvez-le sur son site et téléchargez son guide qui vous montre comment écrire des articles exceptionnels.

A propos de l'auteur

Article Invité

Les articles invités sont réalisés par des professionnels du web marketing, au travers de leurs articles ils présentent leurs expertises dans un domaine bien précis. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site/blog pour approfondir vos connaissances.

4 Commentaires

  • Article super constructif, merci. J’ai actuellement un blog qui n’a pas forcément beaucoup de visites. Je vais directement appliquer la publication d’articles invités. Je pensai déjà le faire mais j’hésitais beaucoup sur la manière d’aborder les personnes. Du coup, maintenant j’ai toute les réponses à mes questions. Petite question toutefois: est ce que ce n’est pas téméraire de proposer des articles à de gros blogueurs vu que je débute? Merci d’avance pour la réponse

    • Salut Benoit,

      Du moment où tu débutes, il faut absolument s’appuyer sur ce levier pour faire connaitre ton blog. Il suffit juste d’appliquer les bonnes méthodes pour se rapprocher des gros blogueurs comme je l’ai expliqué dans l’article.

      Merci pour ton commentaire.

  • Salut Thibault, salut Abdou,

    J’ai bien apprécié cet article et je suis convaincu que les articles invités sont l’un des meilleurs moyens de lancer un blog. Personnellement pour classer les blogs influents j’utilise deux critères différents : le trafic mensuel et le nombre de commentaires moyen.

    Ce qui me permet d’évaluer les blogs selon leur capacité à me rapporter à la fois du trafic et des inscrits. J’analyse aussi le Domain Authority bien sûr puisque le SEO prend le relai sur le long terme.

    A bientôt,

    • Salut Xavier,

      Tu as bien raison d’utiliser ces deux critères que sont le trafic mensuel et le nombre de commentaire moyen.

      En effet, plus un blog a de commentaires, plus il a une audience engagée donc susceptible de t’apporter beaucoup d’inscrits.

      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mon livre en cadeau

RECEVEZ MON LIVRE !

Vous recevrez un mail à chaque nouvel article publié 

Vous recevrez un mail par mois et rien d'autre :)

Merci de votre confiance