Référencement

Rédaction Web : les fondamentaux (Guest Post d’Ange Pozzo Di Borgo)

travail
Ecrit par Thibault

Les grands gourous américains le répètent souvent : Content is king (le contenu est roi) en matière de référencement naturel. En effet, vous avez beau avoir les meilleures optimisations sur votre site et de bons backlinks, si vous ne le mettez pas à jour, l’intérêt de vos visiteurs va décroitre et celui des moteurs aussi. Il est donc important de travailler efficacement son contenu. Pour cela, vous pouvez faire cela vous même ou engager un spécialiste. Métier : Concepteur Rédacteur. Technique : le webwriting (ou rédaction pour le web).

Ecrire pour le web

Mais écrire pour le web ce n’est pas qu’offrir un contenu optimisé pour être lu et référencé. Découvrez cela dans un article d’Ange Pozzo di Borgo avec un rappel des bases de la rédaction pour le Web :

Ne cherchez pas à devenir “rédacteur Web”

On ne fait pas qu’écrire sur le Web. En tant qu’éditeur Web, on construit des pages “utilisables”, c’est-à-dire des pages dont l’architecture est pensée de A à Z pour s’adapter à l’ensemble des contraintes liées à Internet : référencement, lecture sur écran, hypertextualité, etc. L’éditeur Web est à la fois ergonome, référenceur et rédacteur professionnel. C’est un Webmarketeur initié à un ensemble de problématiques, qui vont bien au-delà de la rédaction traditionnelle.

Apprenez les bases du HTML

Si vous ne connaissez rien à l’HTML et que vous voulez devenir éditeur (ou rédacteur si vous voulez) Web, il est temps de vous plonger dans l’HTML pour les nuls 😉 . Pourquoi ? Héhé… Parce que l’HTML est le langage de mise en forme et de mise en valeur du texte (non, je ne confonds pas avec la CSS, messieurs les intégrateurs web). Si vous voulez construire un contenu cohérent, efficace, lisible et bien référencé, il ne suffit pas de coller votre word dans un éditeur wysiwyg. Vous devrez choisir intelligemment vos balises html, à l’image des balises de titres et intertitres <h1> et <h2>, des balises de mise en exergue <i> et <strong>, de liens <a href=”…” mce_href=”…”>, de citations <blockquote>, etc.

Commencez à retoucher vos photos

C’est bête, mais vos lecteurs aiment avoir des visuels bien intégrés à vos contenus. Et votre bande passante souffrira moins si vous diminuez le poids de vos images, en les passant à 72 dpi par exemple. C’est très basique, mais je vous conseille quand même de prendre contact avec Photoshop 🙂

Pensez hypertextuellement

Comme le dit si bien Joël Ronez, “toute page éditée, accessible n’importe où […], en côtoie 20 milliards d’autres” et des poussières. Autant d’accès à votre information et à celles qui y sont liées, présentes sur d’autres pages, d’autres sites, français ou étrangers… Ouvrez des portes sur des approfondissements, imaginez votre page comme un récit à tiroirs. Citez vos sources !

Ecrivez de manière modulaire

Au-delà d’un plan en pyramide inversée, utile dans tous les sens du terme (pour les internautes et le référencement), il s’agit d’écrire de manière modulaire, c’est-à-dire de manière à faire vivre les contenus de façon quasi-indépendante. Je m’explique : contrairement à un dossier sur support papier, homogène et linéaire, un dossier online se caractérisera par des contenus certes complémentaires, mais relativement autonomes. Normal, parce qu’à l’inverse d’un livre, un site Web est une masse d’information morcelée… un réseau de contenus reliés les uns aux autres par l’hypertextualité. Bref, chaque contenu doit pouvoir se suffire à lui-même, et être complété par des liens explicites, incitant à une exploration plus profonde du sujet !

Ayez le réflexe “moteurs” et “référencement naturel”

A quoi bon être lisible si vous n’êtes pas visible ? C’est un peu la morale du référencement. Un bon éditeur Web est aussi un technicien du texte, un stratège de l’organisation et de la mise en exergue des termes ou expressions-clés de ses contenus. Dans l’ordre des missions qui peuvent être confiées à l’éditeur web :

  • Sélectionner les termes les plus pertinents pour un site dans le cadre d’une optimisation pour les moteurs de recherche, en auditant la concurrence et les requêtes des internautes ;
  • Choisir une ou des URL (nom de domaine) optimale(s), c’est-à-dire adaptée(s) à l’objectif de positionnement du site sur les moteurs ;
  • Renseigner les titres et les métadonnées (keywords, descriptions, balises <alt> des images) pour chaque page du site en question, en respectant les standards du Web et en positionnant chaque mot-clé de façon réfléchie ;
  • Concevoir ou revoir des contenus visibles (pour les internautes) optimisés pour le référencement, mission qui nécessite de se pencher sur des notions comme la redondance, la proximité, la densité ou le poids des termes-clés…

Pour résumer, le référencement est le nerf de la guerre de l’édition (ou rédaction) Web. Vous ne pouvez pas passer outre.

Travaillez pour vos lecteurs !

La redite du jour : on ne lit pas aussi facilement sur un écran (perte de lisibilité de 25% environ), et les yeux des internautes ont tendance à être bondissants. Les internautes recherchent une information immédiate, explicite, concise, objective. L’internaute lambda n’accorde que quelques secondes à chaque page, le temps de déterminer, en un coup d’œil, si la source est pertinente. L’objectif de l’éditeur Web sera donc de faciliter l’accès à l’information principale, le plus tôt possible, en obtenant une confiance naturelle du visiteur. Il fera aussi ressortir les points-clés de son contenu avec des mises en exergue textuelles ou une architecture de page savamment étudiée.

Histoire de conclure…

Il y a énormément de choses à dire concernant la rédaction Web, et d’autres personnes publient sur ce thème. Le mieux, donc, est de vous conseiller des lectures. Voici des références très complètes :

> Le dernier livre de Joël Ronez, L’Ecrit Web, Traitement de l’information sur Internet
> Frédéric Rauss, La Rédaction Web
> Jean-Marc Hardy, 44 conseils pour bien écrire sur le Web

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez apporter des précisions sur la rédaction Web, laissez vos commentaires sur le Blog du Concepteur-Rédacteur.

A propos de l’auteur : Ange Pozzo di Borgo est l’éditeur du Blog du Concepteur-Rédacteur, blog dédié aux thèmes du marketing rédactionnel, de la créativité et de l’édition web. Il assure les fonctions de concepteur-rédacteur print & web pour un groupe de communication basé dans le Nord.

A propos de l'auteur

Thibault

A la tête d’une vingtaine de projets web j’ai plaisir à partager mes compétences sur ce blog et au sein de Works Agency.
Note: Article rédigé en collaboration avec l’entreprise citée.

18 Commentaires

  • Juste un détail : les balises meta keywords peuvent être oubliées, en tout cas pour le référencement sur Google. Sinon bravo pour l'article, que j'ai lu avec intérêt. Il m'a rappelé le mien sur

  • C'est vrai, et Thibault l'a d'ailleurs souligné sur mon blog, les meta-keywords ne servent plus à rien. Content que l'article vous ait plu (et j'avais déjà lu, évidemment, votre propre article) 🙂

  • C’est vrai que ca donne le vertige de savoir que 20 milliards et des poussiéres comme tu dis de pages se cotoient…
    A une époque pas si lointaine…on vendait le fait que n’importe quel page sur le web avait potentiellement l’audience du monde ou de TF1…potentiellement…
    @+

  • Blauesauser > C'est pour ça que le taux de conversion est si faible en e-commerce. Les concurrents sont à 1 clic…
    Donc oui une audience forte mais si on ne la convertis pas, elle risque de partir chez la concurrence.

  • Un excellent article qui reprend tout ce que j’aurais voulu savoir à mes débuts sur le web. Ca m’aurait épargné beaucoup beaucoup de temps. 🙂

  • Serge & JayX > C’est Ange qu’il faut remercier 😉

    Ange > Si tu passes par ici, je te laisse le soin de répondre aux commentaires et te remercie encore de cet échange qui plait à mes visiteurs.

  • Hello Thibault,
    Oui, je suis bien présent pour répondre aux commentaires (merci au plugin d’abonnement), je m’occupe de ça 😉
    @ Serge et JayX : merci à tous les deux pour vos retours positifs. Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je suis dispo pour y répondre.
    @ Thibault (de nouveau) : j’ai bien reçu ton mail, merci à toi. Nous étions en effet à l’étage – on se comprend 🙂
     

  • Bonjour,
    je suis à la recherche d’un redacteur pour faire du buzz sur des blogs ou forums. en connaissez-vous ?
    Merci de votre retour
    bonne journée

  • Bonjour Mani,
    Drôle de requête si je peux me permettre.
    Vous recherchez un rédac’ pour pratiquer l’adverposting ? Concrètement, c’est de ça qu’il s’agit, et c’est périlleux… Ce genre d’opération ne doit pas se faire à l’envie. Un rédac’ en lui-même n’est pas LA solution pour “faire du buzz” (…), il faut une vraie stratégie. Plus de détails ?

  • merci Ange de m’avoir répondu si rapidement !
    ds le cadre d’un lancement de produit, je souhaiterai trouver une personne susceptible de se mettre sur les forums et parler de ce produit… et faire du buzz ;o)
    faites vous celà ? attention, c’est un produit sérieux, ce n’est pour dire des bêtises ou faire de la pollution publicitaire !!
    merci

  • Bonjour Mani,
    Sincèrement, je ne suis pas ici pour vendre mes prestations (je ne suis pas freelance) mais plutôt pour partager des pistes créatives ou techniques aux professionnels.
    Par contre je rebondissais sur votre intervention pour vous alerter. Votre approche me semble trop vague et impulsive (ne m’en voulez pas pour mes remarques, c’est simplement pour vous donner ma vision des choses). Evidemment, je me doute que vous ne voulez pas faire de pollution publicitaire 🙂
    Certaines agences proposent ce genre de service, ce n’est pas un secret. Cependant je vous conseillerai (personnellement, ça n’engage que moi) de prendre contact avec des administrateurs de forums, éditeurs de sites / blogs liés à l’univers de votre produit pour envisager des partenariats, des billets sponsorisés (ou non), du netlinking (si vous avez un site)… Une petite campagne de rp on line avec diffusion de communiqués optimisés peut aussi être intéressante…
    Vous pouvez bien sûr trouver quelqu’un qui diffusera pour vous votre message, sur les espaces de discussion, mais faites très attention. D’expérience, j’ai vu des adverposts (messages publicitaires déguisés) tourner au vinaigre. S’ils ne sont pas censurés par le modérateur…
    Si vous avez des questions plus précises, je vous invite à me contacter directement (via mon blog, en lien sur mon nom). Cela nous évitera d’encombrer les commentaires sur un sujet non lié… et d’irriter Thibault 😉

  • Au contraire Ange, je suis ravi de ce débat 🙂
    La pratique d’advertposting est connue mais pas clairement revendiquée. Il est clair que les entreprises cherchent à profiter du web 2.0 et tu as tout à fait raison, il faut faire très attention : plus une marque est opaque dans sa communication et plus les internautes se méfient…

  • Merci pour ces conseils, je débute en rédaction Web et j’ai trouvé cet article très complet !
    Pour info j’ai trouvé un bon résumé sur la rédaction web ici

  • Merci pour ces conseils, je débute en rédaction Web et j’ai trouvé cet article très complet !
    Pour info j’ai trouvé un bon résumé ici sur la <a href=”http://picomedia.net/redaction_web_7_lecons.php”>rédaction web</a>.

  • Ce post n’en est que plus valide depuis que Google Panda fait des ravages. If Content was King it’s now God! Donc toute se doit maintenant d’inclure ce service dans son offre SEO.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mon livre en cadeau

RECEVEZ MON LIVRE !

Vous recevrez un mail à chaque nouvel article publié 

Vous recevrez un mail par mois et rien d'autre :)

Merci de votre confiance